Cornelius & Zira

Cornelius & Zira

FUN! PASSION! SINGERIES! Cornelius & Zira est un fanzine audio dédié principalement à l'univers de La Planète des Singes, et de temps à autres à la culture pop (voire bis) et aux musiques assourdissantes !

Dr.Zaius

Cornelius & Zira est un fanzine audio dédié à la Planète des Singes, au Punk-Rock (au sens très large du terme) et à la Culture Bis !

En cours de lecture

Cornelius and Zira - Ep#8 part2 - Escape from the Planet of the Apes

Enchaînons avec la seconde partie de l'épisode #8 de Cornelius & Zira consacrée à Escape from the Planet of the Apes (en version française, Les Évadés de la Planète des Singes).

D'ailleurs, si vous avez manqué la première partie, elle se trouve ici.

On continue, toujours sous la forme d'une conversation à bâton rompus entre Master Fred et Dr. Zaius, à revenir dans le détail sur les scènes marquantes du film et sur certains secrets de tournage, dans un premier temps, puis en abordant les grandes thématiques du film (le regard sur le monde contemporain, le sous-texte politique et social du film, les luttes pour l'amélioration du droit des femmes) mais aussi sur certaines incohérences de la saga, toujours en essayant de faire un petit pas de côté !

Bien évidemment, on laisse encore la part belle aux dialogues du film (et aussi un peu à ceux de Planet of the Apes).

Cette deuxième moitié a été enregistrée tard dans la nuit, alors il arrive que parfois les langues fourchent un peu, mais ça ne nous empêche pas de réviser, entre autres, le programme d'Histoire-Géographie concernant la décolonisation !

Bien évidemment, nous ne sommes ni historiens, ni anthropologues, encore moins sociologues, philosophes ou experts en féminisme. Et nous n'étions pas non plus présents lors du tournage du film. Alors si vous pensez que certaines parties de notre conversation sont incomplètes, maladroites ou erronées, n'hésitez pas à nous brancher sur Twitter @andzira ou sur la page FB du podcast voire même par e-mail : corneliusandzirapodcast(at)gmail(dot)com !

Vous pouvez visiter le site de Geeks & Légendes et y retrouver tous leurs épisodes. Vous pouvez également contacter Master Fred sur Twitter @geek_et_legende.

Quant aux autres épisodes de Cornelius & Zira, ils sont disponibles sur podCloud et iTunes – et plus particulièrement réécouter les épisodes consacrés à la saga POTA.

L'épisode consacré à La Planète des Singes, le roman de Pierre Boulle

L'épisode où l'on vous explique comment est née la saga

L'épisode consacré à Planet of the Apes, le film de 1968, qui peut s'écouter tout en regardant le DVD, comme des commentaires audio, mais qui peut aussi s'écouter comme un épisode classique...

La première partie de l'épisode consacré à Beneath the Planet of the Apes...

… et fatalement, il y a une deuxième partie !

L'épisode où Master Fred et Dr. Zaius font les fan boys et vous expliquent pourquoi la saga POTA est la meilleure de tous les temps

Une dernière chose, on a eu quelques soucis avec nos problèmes concernant l'aspect technique de l'enregistrement. Le son est ce qu'il est, on promet de tout faire pour que ce soit mieux la prochaine fois...

Bonne écoute et à bientôt les spartiates !!!

En cours de lecture

Cornelius and Zira - Ep#8 part1 - Escape from the Planet of the Apes

Bienvenue dans l'épisode #8 de Cornelius & Zira !!!

Aujourd'hui, un épisode funky, ambiance pantalon pattes d'eph' et cols pelle à tarte, vu que retournons vers 1973, puisque cet épisode est entièrement consacré à Escape from the Planet of the Apes (en version française, Les Évadés de la Planète des Singes).

Dans la première partie de cet épisode, Master Fred et le Dr. Zaius évoquent le casting et l'équipe technique, la pre-production, l'évolution du script et surtout commenter scènes par scènes la première moitié du film, en donnant quelques secrets de tournage.

C'est donc l'occasion de parler de Don Taylor, de Paul Dehn, d'Arthur P. Jacobs, de Kim Hunter, de Roddy McDowell, du destin tragique de Sal Mineo, de Bradford Dillman, de John Chambers, des oreilles de Spock, de Nimitz, de La Folle Journée de Ferris Bueller, de Burt Bacharach, de Jean Topart, des Mystérieuses Cités d'Or, de Serge Lhorca, de Maitre Yoda, de Williamn Windom, du Lauréat, de Papa Schultz, de La Fureur de Vivre, de Charlton Heston, de Eric Braeden, des Feux de l'Amour, de Natalie Trundy, de Ricardo Montalban, de Star Wars, de Star Trek, du Père Noël est une ordure, de Casino Royal, de The Omen, d'Un Tramway nommé Désir... Enfin, comme à l'accoutumée, on a un peu débordé !

Comme promis, vous pouvez retrouver ici la scène d'introduction reconstituée.

Vous pouvez visiter le site de Geeks & Légendes et y retrouver tous leurs épisodes. Vous pouvez également contacter Master Fred sur Twitter @geek_et_legende.

Retouvez les autres épisodes de Cornelius and Zira sur podCloud, iTunes et n'hésitez pas nous contacter sur Twitter @andzira et sur la page FB du podcast ou même par e-mail : corneliusandzirapodcast(at)gmail(dot)com !

Enjoy !

En cours de lecture

Ape List #5 – Grrrl Power !

Ape List #5 – Grrrl Power !

En ce mercredi 8 mars 2017, j'ai eu envie de célébrer la Journée internationale des droits des femmes en vous proposant une sélection de morceaux chanté par des femmes.

J'adore le chant féminin et j'ai simplement eu envie de dégainer les 8 premiers morceaux qui me passait par la tête hier soir et c'est tout ! Comme pour chaque Ape List, cette sélection n'a absolument rien de définitif. Si j'avais enregistré cet épisode avant-hier, il y a fort à parier que j'aurais choisi 8 titres et 8 groupes différents !

Une fois n'est pas coutume, on va attaquer avec du R&B, un classique de chez classique de la Motown, à savoir (Love is like a) Heat Wave de Martha & The Vandellas, sorti en 1963 – et c'est l'occasion de faire un clin d'oeil à On s'écoute ça tout de suite, dont vous pouvez retrouver les épisodes ici !

On continue avec la pop/shoegaze de The Joy Formidable et le morceau Cradle, issu de leur premier EP (A Ballon Called Moaning) sorti fin 2008 chez Black Bell.

Forcément, vu la thématique, il fallait bien que je sorte un morceau de L7. C'était pas évident de choisir et finalement, je me suis dit que Andres, sorti en 1994 chez Slash Rds sur l'abum Hungry for Stink - ce titre ! tout un programme !!!

On enchaine dans le même délire musical avec Starfish et le morceau Run Around, extrait de l'album Stellar Sonic Solutions, sorti chez Trance Syndicate et produit par Bob Mould ! Pour info, ce titre est également dispo sur le deuxième volume de la compilation No Seattle, éditée par Soul Jazz Records.

Ensuite, on quitte les État-Unis pour revenir en France, avec 5 seconds of your conversation de Drive Blind - produit par David Weber et enregistré au studio des Forces Motrices à Genève - sorti d'abord en 1996 chez Pias puis réédité en 2016 en double LP par Head Records, en version remasterisée (bon, je vous ai mis la version CD de 1996, parce qu'on est des vrais!).

Et on reste en France avec Not Like You de Unlogistic, extrait du split 7'' avec Seanews, sorti en 2003 chez Happy Dick Milk et Rejuvenation. Ça va tout droit et à fond la caisse !!!

On repart sur des routes plus sinueuses, plus grasses mais épiques, avec Hems Alee et leur Tumescence, issu de leur troisième LP, sorti chez Sargent House en 2013.

On terminera avec un sujet difficile et le morceau Touch Me Again de Petrol Girls, extrait de l'album Talk of Violence, sorti en 2016 chez Bomber Music.

Retrouvez les autres épisodes de Cornelius and Zira sur podCloud, iTunes et n'hésitez pas nous contacter sur Twitter @andzira et sur la page FB du podcast ou même par e-mail : corneliusandzirapodcast(at)gmail(dot)com !

À bientôt les Spartiates !!!

En cours de lecture

Ape List #4 – This is a Song with no Words

Et si pour une fois je fermais ma gueule ?

Ape List #4 – This is a Song with no Words

Ça faisait un moment que j'avais en tête de vous faire une Ape List uniquement consacrée à des morceaux instrumentaux. Et bien la voici ! Bon, comme pour toute les Ape List précédentes, finalement, j'avais dans un recoin de ma tête quelques idées de titres – et j'ai complété avec d'autres, en me contentant de jeter un œil aux rayons de la discothèque familiale.

L'un des prétextes de cette Ape List, c'est avant tout de vous passer au moins un fois dans son intégralité Watusi '98 de Rocket From the Crypt, qui sert de support au générique des épisodes de Cornelius and Zira. Je ne sais plus exactement comment j'avais décidé ça. Probablement sans trop y réfléchir. Forcément, pour un générique, il faut un instrumental qui envoie (et pour le coup, ce titre est terrible) et il fallait que ça rappelle l'univers de Planet of the Apes. Sachez que le jour où j'ai acheté ce disque, Apeshit at the BBC, à la fin des années 90 (ou au début des années 2000, je ne sais plus trop!) je n'ai pas hésité non plus. Déjà parce que j'aime beaucoup RFTC, mais aussi parce que sur la pochette du disque, on voit le groupe jouer en live au milieu d'une audience affublée de masques de singes façon POTA. D'ailleurs, tout ce que je peux dire à propos de ce disque, c'est qu' a priori, il a été enregistré dans les studios de la BBC en Juillet 1998. Pour le reste... mystère ! Pas de livret, pas de nom de label, que dalle ! En fait, on dirait un bootleg... On s'en fout, ce qui compte, c'est que le morceau est génial !

On enchaine avec Youth Body Expression Explosion de Mudhoney. S'il fallait ne choisir qu'un seul groupe pour définir le grunge, ce serait forcément Mudhoney ! Ce morceau, issu de l'album Piece of Cake, sorti en 1992, me ramène vraiment à une autre époque. Peut-être - qui sait - aux lointaines racines qui font qu'aujourd'hui j'enregistre des podcasts,si l'on va chercher loin. En tout cas, ce titre compte beaucoup pour moi et ce n'est pas impossible qu'il devienne la nouvelle signature sonore des Ape List. On verra bien !

On continue avec Sicbay. Putain, qu'est-ce que j'aime ce groupe ! J'aurai forcément l'occasion un jour d'en passer un autre morceau et d'en parler un peu plus. En tout cas, cet instrumental, qui s'appelle Ultra-Dawn, conclut leur album Overreaction Time, sorti en 2002 chez 54°40' or Fight !

Ensuite, à tout seigneur, tout honneur ! Le meilleur groupe du monde, tout simplement ! Alors, des instrumentaux de Fugazi, il y en a à la pelle ! Pourquoi celui-ci plutôt qu'un autre ? Parce qu'il figure sur un single qui s'appelle Furniture et qui était sorti plus ou moins en même temps que leur dernier album, The Argument. En octobre 2001, donc. Je m'en rappelle comme si c'était hier ! Et sur ce 3 titres figure donc Number 5, mais aussi une chanson qui s'appelle Hello Morning et dont les premières paroles sont « This is a song with no words ».

Je vous avais passé un morceau de Reiziger dans un la Ape List #2. Je T'adore Immensement!!! est issu du même album, The Kitten becomes a Tiger, et je l'aime beaucoup héhéhé !

On continue avec un hommage à l'un des plus grands acteurs français par Second Rate, Patrick Dewaere is my co-pilot, qui figure sur leur album posthume, Last Days of Glory, sorti en 2003 chez Prehisto Rds.

Bon, après, je le reconnais, j'ai un peu fait le flemmard en enchainant avec un autre band de Besançon. Mais bon, Vigilante Surf, qui donne son nom au deuxième album de Demon Vendetta, est tellement dans l'esprit culture bis (comme tout ce que fait le groupe, en fait ! D'ailleurs cet album étant un hommage aux Vigilante flicks).

Alors, j'aurais vraiment pu faire la feignasse et enchainer avec plein d'autres groupes de surf, mais j'ai préféré continuer avec Diablo, l'un des deux instrumentaux qui figure sur Venom de Breach, sorti en 1998 chez Burning Heart. Hyper efficace, ca va tout droit et à l'essentiel ! Ils sont forts ces suédois !

Bon, après, je le reconnais, j'ai pas cherché midi à quatorze heures en vous dégainant Nineteen de Karma to Burn. Mais bordel ! un épisode spécial instrumentaux sans quelques spécialistes du genre, ça n'aurait pas eu de sens. C'est pour ça que l'on continue avec Don Caballero (Details on how to get ICEMAN on your license plate) et Mutiny on the Bounty (Cruz Candelaria). Les luxembourgeois de MOTB ont sûrement beaucoup écouté Don Caballero, qui est LA référence du genre. Pas la peine d'en dire plus !

Il aurait été également difficile de ne pas glisser Sickles and Hammers. D'un coup de marteau et d'une lardasse de faucille, les Minutemen délivrent en quelques secondes un brulôt d'urgence et d'intensité. En même temps, c'était un peu leur marque de fabrique ! Qu'est-ce que j'aime ce groupe !!!

Et après autant d'incandescence, on va terminer avec Don't let the Music Die, and Don't Replace me de 12 Hour Turn qui met fin à la fois Perfect Progress Perfect Destruction (sorti en 2002 chez No Idea) et cet épisode..

Voilà, c'est tout pour cette fois-ci ! On se retrouve d'ici un mois/un mois et demi pour parler de Escape of the Planet of the Apes avec Master Fred. D'ici là, je vous aurais peut-être dégainé un petit quelque chose. On verra bien, selon mes possibilité et mes envies !

Si vous avez un band, un label ou que vous êtes promoteur de shows et qui vous voulez profitez de la fooooormidable caisse de résonance de la Ape List, branchez moi sur Twitter @andzira et sur la page FB du podcast ou sur corneliusandzirapodcast(at)gmail(dot)com !

Vous pouvez aussi retouvez les autres épisodes de Cornelius and Zira sur podCloud, iTunes..

En attendant, prenez soin de vous et de ceux que vous aimez ! À bientôt les spartiates !!!

En cours de lecture

Cornelius and Zira - Ep#7 - Gérardmer 2017

Cornelius and Zira - Ep#7 - Gérardmer 2017

La 24è édition du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer qui a eu lieu du 25 au 29 janvier 2017 valait vraiment des points ! On a pu y voir de très bons films et même quelques petits bijoux du genre !

Pour célébrer ça, on met les petits plats dans les grands avec un épisode #7 de Cornelius & Zira bien fat, avec pas moins de 20 reviews de films - dont beaucoup ont pour thème la métamorphose, le surhumain, les liens familiaux et le Girl Power - mais aussi des extraits de bande annonces et de la pop italienne et polonaise !

Au programme =

00:02:53 Split (aka Divisé) de M. Night Shyamalan, avec James McAvoy et Anya Taylor-Joy

00:12:45 Rupture de Steven Shainberg avec Noomi Rapace, Peter Stormare et Michael Chiklis

00:15:56 Zombi 2 (aka Zombie aka L'enfer des Zombies aka The Island of the Living Dead aka Zombie Flesh Eaters aka Zombie The Dead Walk Among Us aka Nightmare Island) de Lucio Fulci, avec Tisa Farrow, Ian McCulloch, Robert Johson, Al Cliver...

00:24:08 Holidays, de (entre autres) Kevin Smith et Gary Shore

00:27:43 Pride and Prejudice and Zombies (Orgueil et Préjugés et Zombies), de Burr Steers, avec Lily James, Sam Riley, Jack Huston, Charles Dance et Lena Heady

00:35:44 Lo chiamavano Jeeg Robot (On l'appelle Jeeg Robot / They Call me Jeeg Robot) de Gabriele Mainetti, avec Claudi Santamaria, Ilenia Pastorelli et Luca Marinelli

00:43:48 Viral, de Henry Joost & Ariel Schulman, avec Sofia Black-D'Elia et Analeigh Tipton

00:47:29 Fear Itself, de Charlie Lyne

00:48:36 Seuls, de David Moreau

00:51:19 Interchange, de Dain Iskandar Said

00:54:39 Clown, de Jon Watts (qui a réalisé Spider-Man : Homecoming)

00:57:51 Realive (aka Proyecto Lazaro) de Mateo Gil, avec Tom Hughes, Charlotte Le Bon, Oona Chaplin

1:04:36 Phantasm (version remasterisée en 4K et en 5.1 par Bad Robot) de Don Coscarelli

1:07:50 The Autopsy of Jane Doe, de André Ovredal, avec Brian Cox et Emile Hirsch

1:13:17 Paskal Millet – U*nderground Zombies* et Monsters?
Retrouvez Paskal sur sa page FB et retrouvez son projet Morning Star sur le site de la Bande du 9

1:19:11 Prevenge, de et avec Alice Lowe (et aussi Kate Dickie, Gemma Whelan, Jo Hartley et Kayvan Novak)

1:22:20 The Girl with all the Gifts, de Colm McCarthy, avec Gemma Arterton, Paddy Considine, Glenn Close et Sennia Nanua

1:32:18 Underworld : Blood Wars, de Anna Foerster

1:33:14 Terra Formars, de Takashi Miike

1:36:00 Corki Dancingu (aka The Lure), de Agniezka Smoczynska, avec Marta Mazurek et Michalina Olszanska

1:43:05 Grave (aka Raw) de Julia Ducournau, avec Garance Marillier, Ella Rumpf, Rabat Nait Outfella, Joana Preiss, Laurent Lucas et Bouli Lanners

J'ai quand même trouvé le moyen de faire des référence à Planet of the Apes, à Dune, à I'm Legend... mais aussi au Breakfast Club, de Et on tuera tous les affreux, et de certains films projetés au cours de précédentes éditions du Festival (Troll Hunter, You're Next, Donnie Darko, Ladyhawk, Rec, L'Orphelinat, Cloverfield, All the Boys love Mandy Lane, Le Roi de la Montagne, Les Révoltés de l'An 2000, Le Jour de la Bête, Shrooms, Teeth, Fido, Bad Biology aka Sex Addict).... Je suis incorrigible !

Retouvez les autres épisodes de Cornelius and Zira sur podCloud, iTunes et n'hésitez pas me contacter sur Twitter @andzira et sur la page FB du podcast ou sur corneliusandzirapodcast(at)gmail(dot)com !

Bonne écoute et à bientôt les spartiates !!!

Crédits musicaux =

Rocket from the Crypt - Watusi 98
Fabio Frizzi – Zombi 2 soundtrack
Loredan Bertè – Non Sono una Signora
Claudi Santamaria & Luca Marinelli - Un'emozione da poco
McGuire Sisters - Open Up Your Heart And Let The Sun Shine In
The Monster Klub – Reanimator Song
The Monster Klub – My Girlfriend is a Vampire
McGuire Sisters- Open Up Your Heart And Let The Sun Shine In
Cristobal Tapia de Veer - The Girl with All the Gifts Soundtrack
Blood Red Shoes - It's Getting Boring by the Sea